Exemple de fondation sur pieux vissés

Les pieux vissés sont des tubes creux en acier muni en extrémité d’une hélice permettant le vissage dans le sol ainsi que la transmission verticale de charges lors de l’utilisation du bâtiment. On utilise souvent ces produits lorsque le sol n’offre qu’une capacité portante faible en surface et présente une capacité suffisante en profondeur ou lorsque la présence d’eau rendrait l’excavation très coûteuse.

La profondeur est déterminée par une étude de sol et la capacité est confirmée par des tests de chargement en chantier avant le début des travaux. Les dimensions (tailles, diamètre, épaisseur de parois, diamètre de l’hélice) sont conçus en fonction des charges et de la qualité du sol.

Typiquement on utilise des diamètre compris entre 2 » et 6 » pour des charges de l’ordre de 5 kip à 50 kip avec des diamètres d’ hélices (ou « ailettes ») variant entre 8 » et 30 ».

Le croquis présente une application intéressante de ce produit. En effet l’utilisation d’un adaptateur en acier à l’extrémité du pieu permet une connexion rigide avec une fondation classique en béton armée type semelle filante. Dans cet exemple on a représenté une fondation peu profonde de mur extérieur ainsi qu’un détail sous-dalle du système. Comme mentionné dans l’article précédent, la problématique du gel nous oblige à prévoir une isolation efficace.

A noter que les armatures sont connectées dans le sens longitudinal à l’accessoire de fixation du pieu vissé. De plus, cet accessoire doit être soudé sur le pieu de façon propre.

Enfin on a représenté un exemple de sur-épaisseur de la dalle armée servant d’appui intermédiaire « sur pieu ».