Exercice : Ancrage pour mur de soutènement

Dans cet exemple nous allons montrer comment un ancrage réalisé à l’aide d’une barre en acier plongée dans un coulis adhérant à la roche peut participer à la stabilisation d’un mur de soutènement :

Soit un mur de 5 m de hauteur porté par une fondation de 1.2 m de large et renforcé d’un ancrage utilisé selon le schéma suivant :

EXERCICE SUR LES ANCRAGES -2.1

 


  • Wiem N

    je pense que M par rapport au pt A de F est faux, car le bras de Levier vaut 1/3 h nn pas 2/3

    • nelson

      En effet, l’erreur est corrigée maintenant. Merci beaucoup.